mercredi 19 avril 2017

Vocabulaire de niveau avancé |Littérature| partie 4 (éreinter, siroter, catimini, acabit)

éreinter exténuer



éreinter : 1.fatiguer moralement ou physiquement une personne ou un animal, exténuer.

Ceux contre lesquels je me mettrai en colère, ce sont les gens qui mangent mes dîners, qui éreintent mes chevaux et qui ruinent ma caisse.

Le souvenir, c’est ce qui vous plombe, vous encombre, éreinte, étourdit, comme la chaleur. Ses effets rappellent ceux des vapeurs de rhum, produisent un décalage, comme une légère brisure en dedans de toi, un tremblement de tes gestes, des trajectoires imparfaites, même ta voix, tes mots.  

Ceux qui n'ont pas encore d'enfant peuvent bien s'éreinter au travail, s'épuiser par le sport ou se consumer dans les soirées, ils ne savent rien de la Fatigue. La leur est celle de l'étudiant qui se prive volontairement de sommeil mais récupère facilement, ou celle du noctambule que personne ne viendra réveiller avant l'après-midi du surlendemain.

2. critiquer violemment, durement ou avec malveillance une personne.▼

 Quelles qualités possédait-il pour se permettre d'éreinter le travail d'un auteur, et de le traiter de tas d'inepties ? 

Zola leur a toujours paru encombrant et dangereux. [...] Plus tard, ils se sont mis à l'éreinter et, à propos de l'Assommoir, l'ont accusé de calomnier le peuple.

De l'ancien français esrener, dérivé de rein, avec le sens de briser les reins, donc exténuer au sens physique ; après, par analogie, fatiguer aussi moralement.

siroter boire


siroter : boire à petites gorgées, lentement, pour le plaisir de déguster la boisson.

Le samedi soir, ces marchés constituent le repaire local des jeunes de moins de vingt et un ans non encore autorisés à boire de l'alcool. Des groupes de jeunes s'y réunissent et sirotent en catimini* des canettes de bière ou d'autre alcool, sans se soucier de l'air humide et glacé qui règne en ce mois de juin.

Grey sirotait en tapant sur son pad. Tapait, sirotait. Sirotait, tapait. Fronçant les sourcils ici ou là. Stone lisait un livre sur sa propre tablette, son attention en partie absorbée par les écouteurs qui diffusaient la voix éraillée de Tony Kovacs dans son conduit auditif. 

Assise seule à une table, la jeune femme sirotait un daiquiri fraise en faisant mine de s'intéresser à la petite formation qui massacrait un des tubes du groupe de rock Pearl Jam.

Dérivé de sirop.

en catimini
*(en) catimini : discrètement, secrètement, en cachette.

L'enterrement a eu lieu en catimini à l'aube, le cimetière à peine ouvert, ma mère et mon père s'ignorant avec superbe.

C'est comme si les vieux démons de son enfance et de son adolescence l'avaient suivi en catimini de l'autre côté de l'Atlantique, s'étaient mis en hibernation pendant la longue décennie qu'il vient de vivre sur ce continent des antipodes, le temps qu'il vagabonde tout son soûl et s'étourdisse de nouveautés, de liberté. attendant leur heure pour se réveiller et repartir subrepticement à l'assaut.

Origine incertaine.

acabit : espèce, genre, qualité (bonne ou mauvaise) des êtres ou des choses.

Je n'étais pas surprise de l'entendre crier dans le combiné, sa voix encore enrouée par les restes de grippe. Les deux autres messages étaient du même acabit. Nathan exigeait que je le rappelle au plus vite avec une explication solide, hurlant qu'il n'aurait jamais dû me faire confiance et menaçant de me faire renvoyer du journal après un acte aussi impardonnable.

Tous les week-ends, Zimbeck faisait la tournée des bars et tombait, évidemment, sur des types de son acabit

Qui est Robin des Bois ? —Il a été l'un des plus grands hommes d'Angleterre. C'était un voleur. — Oh ! alors, je voudrais bien en être un. Qui a-t-il volé ? — Rien que des shérifs, des évêques, des richards, des rois et des gens de cet acabit-là.

De acabir, au sens de mener à bonne fin, réussir.

Conseils de lecture :
N'oubliez pas d'aimer la page Facebook du blog et de partager si ça vous a plu. N'hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez des questions à poser et...

...continuez à étudier le français entre quat'z'yeux !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire